Maritain Jacques
Philosophie: Conclusion générale

CONCLUSION

 58. - la Philosophie se divise donc en -trois grandes parties : Logique, Philosophie spéculative et Philosophie pratique; ou encore, si nous tenons compte des subdivisions de ces trois parties, en sept parties principales : Logique Mineure, Logique Majeure; Philosophie des Mathématiques, Philosophie de la Nature, Métaphysique; Philosophie de l'Art et Morale. Tel sera l'ordre suivi dans ce cours, et que nous pouvons résumer dans le tableau suivant :
 

 La division de la philosophie en philosophie spéculative et philosophie pratique a rapport non pas à la spécification des diverses sciences philosophiques, mais à la fin à laquelle elles sont ordonnées. Si la fin poursuivie est le seul connaître, on a la philosophie spéculative; si la fin poursuivie est le bien de l'homme, on a la philosophie pratique (163)

 Au point de vue de la spécification des sciences philosophiques (164), l'Éthique, qui traite des vertus morales de l'homme (165), et qui a pour objet formel l' « agir » humain, et la Philosophie de l'Art, qui traite des vertus intellectuellet pratiques de l'homme, et qui a pour objet formel le « faire » humain, sont des parties de la science de l'homme, qui appartient elle-même à la Philosophie naturelle (tout en participant à la métaphysique). À ce point de vue on ne doit reconnaitre comme sciences philosophiques spécifiquement distinctes que la Logique, la Métaphysique, la Philosophie de la Nature, - et la Philosophie des Mathématiques, si du moins l'on ne réduit pas cette partie de la philosophie à la Métaphysique ou à la Philosophie, de la Nature.
 

Asko Korpela 20011020 (20011020) o o AJK kotisivu